La hausse du pétrole fait bondir les devises liées aux matières premières, excepté le Rouble qui chute.

Enrique Díaz-Álvarez16/Avr/2018Analyse du marché des devises

Avec le taux de change Euro-Dollar coincé dans une fourchette de plus en plus réduite, les évènements importants de la semaine dernière ont peu influencé les devises majeures. La géopolitique a fait grimper les prix des matières premières, entraînant ainsi à la hausse les devises des pays exportateurs. Au sein des devises du G10, les Dollars australiens, canadiens et néo-zélandais étaient les gagnants. Cependant, les deux principaux acteurs de la semaine ont été le Peso colombien, qui a profité du prix élevé du pétrole suite aux tensions entre les Etats-Unis et la Russie, le Rouble a quant à lui chuté de près de 7%.

Cette semaine apporte quelques données clés pour la Livre, y compris les statistiques sur les salaires mardi et l’inflation au mois de mars mercredi. Il devrait s’agir d’une semaine relativement calme ailleurs, la géopolitique devrait rester au premier plan sur le marché des changes.

EUR
La chute de la production industrielle en zone Euro pour le mois de mai a légèrement pesé sur l’Euro, elle s’est ajouté à une série de surprises négatives sur l’économie de la zone Euro. Nous ne sommes pas encore prêts à changer nos prévisions, car ces surprises viennent à la suite d’une période avec des données exceptionnellement fortes, mais la tendance mérite d’être surveillée. Les données sont peu nombreuses cette semaine en Europe, l’Euro devrait évoluer en fonction des évènements étrangers alors que nous attendons la réunion clé de la BCE le 26 avril.

GBP
La Livre Sterling a été la plus performante parmi les principales devises du G10 la semaine dernière, portée par la réduction de l’incertitude politique autour du Brexit. La conviction croissante que la Banque d’Angleterre va encore relever ses taux en mai a également contribué au ton positif. La semaine prochaine, les rapports sur l’inflation et le marché du travail fournissent les dernières données clés avant la décision du MPC. Nous pensons qu’il faudrait une surprise négative vraiment importante pour faire dérailler la hausse des taux, la Livre Sterling devrait continuer à se renforcer par rapport à l’Euro.

USD
Les minutes de la réunion de mars de la Réserve Fédérale, publiée la semaine dernière, étaient généralement “hawkish”. La plupart des membres de la FED semblent avoir amélioré leurs attentes à la fois sur l’état du marché du travail américain et le rythme des hausses de taux d’intérêt nécessaires. Le rapport sur l’inflation pour le mois de mars a vu l’inflation sous-jacente (qui exclut les produits alimentaires et énergétiques volatils) dépasser la cible de 2,0% de la Réserve Fédérale pour la première fois depuis 2016.

Imprimer

Écrit par Enrique Díaz-Álvarez

Chief Risk Officer at Ebury. Committed to mitigating FX risk through tailored strategies, detailed market insight, and FXFC forecasting for Bloomberg.