Le dollar américain baisse alors que Biden remporte l’élection présidentielle

( 5 min. )

  • Retour à la page d'accueil du Blog
  • Actualités
    Actualités|Analyse du marché des devises
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international|Innovation
    Analyse du marché des devises
    Analyse du marché des devises|Commerce international
  • Latest

9 November 2020

Written by
Enrique Diaz-Alvarez

Chief Risk Officer

Alors que les votes ont été dépouillés tout au long de la semaine dernière dans les principaux swing states, il est devenu de plus en plus évident que Biden se dirigeait vers la victoire.

T
andis que les autorités américaines et les médias se sont montrés extrêmement prudents quant au résultat des élections présidentielles, les marchés ont quant à eux, fêté l’événement plus tôt, avec une hausse des actions dans le monde entier et une forte baisse des valeurs refuges, dont le dollar américain.

La clé pour les deux prochaines semaines sera de voir comment le marché des changes va digérer la combinaison d’une victoire de Biden et d’un sénat qui semble destiné à rester entre les mains des républicains. Les tensions commerciales vont certainement s’atténuer, tandis que la perspective d’une relance budgétaire importante aux États-Unis s’est éloignée.

En l’absence de réunions importantes des banques centrales ou de publications économiques majeures cette semaine, nous nous attendons à ce que les marchés restent concentrés sur les chiffres du covid-19 et les annonces de reconfinement dans le monde. La possibilité d’une contestation du résultat des élections par Trump a une certaine portée juridique qui reste une inquiétude persistante, mais nous pensons que c’est un scénario très improbable à ce stade.

Iran attack on US troops triggers wave of risk aversion

EUR

En forte hausse en raison des attentes croissantes quant à une victoire de Biden, l’euro est désormais de retour au niveau des 1,19 contre le dollar, sa position la plus forte depuis la mi-septembre. Toutefois, il pourrait être plus difficile d’obtenir des niveaux plus élevés, du moins à court terme. L’aggravation de la pandémie de covid-19 et les nouvelles mesures de confinement ont déjà eu un impact sur l’activité économique, comme le montrent les chiffres de l’indice PMI d’octobre.

Cette semaine, la BCE et la possibilité de mesures agressives lors de la prochaine réunion de décembre reviennent sur le devant de la scène, avec l’intervention de quatre membres clés de la BCE dans la première moitié de la semaine.

GBP

La Banque d’Angleterre a surpris les marchés (et nous) avec une augmentation plus importante que prévu de l’objectif du programme d’achat du QE de 150 milliards de livres sterling pour atteindre au total 895 milliards de livres sterling. Ce changement soudain et l’absence de progrès dans les négociations du Brexit entre l’UE et le Royaume-Uni ont eu des répercussions sur la livre sterling, dont les performances ont été inférieures à celles de toutes les autres devises du G10, à l’exception du dollar et du yen japonais.

Cette semaine sera chargée en publications en provenance du Royaume-Uni. Rapport sur le marché du travail mardi ou encore PIB du troisième trimestre jeudi. Toutefois, il se peut que les marchés ne bougent pas énormément car ces indicateurs sont rétrospectifs et ne reflètent pas l’impact économique des nouvelles mesures de confinement.

USD

La combinaison d’une victoire de Biden et d’une performance républicaine meilleure que prévue lors des élections a eu un impact sur les marchés conformément à nos attentes, entraînant une modeste hausse des actifs à risque et la vente du dollar américain. 

Les chiffres du rapport mensuel sur les emplois non-agricoles américains de vendredi étaient meilleurs que prévu et rendent encore moins probable un plan agressif d’assouplissement fiscal dans un avenir proche, malgré la hausse des contaminations aux États-Unis. Cette semaine, nous nous concentrons à nouveau sur la publication régulière de données avec notamment les chiffres de l’inflation publiés jeudi.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le marché des devises ou savoir comment vous couvrir contre le risque de change ?

N’hésitez pas à contacter nos experts.

PARTAGER