L’euro atteint de nouveaux sommets face au dollar grâce à l’optimisme de la reprise européenne

( 5 min. )

  • Retour à la page d'accueil du Blog
  • Actualités
    Actualités|Analyse du marché des devises
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international|Innovation
    Analyse du marché des devises
    Analyse du marché des devises|Commerce international
  • Latest

27 July 2020

Written by
Enrique Diaz-Alvarez

Chief Risk Officer

Le thème principal sur les marchés des devises reste la faiblesse généralisée du dollar. Le billet vert a chuté par rapport à toutes les principales autres devises.

C
ette évolution est notable car elle s’est produite en l’absence d’autres tendances baissières typiques du dollar. Les actifs à risque ont généralement diminué et les écarts de taux d’intérêt entre les États-Unis et les autres pays sont restés pour la plupart inchangés. Les analystes semblent attribuer cette faiblesse à l’euphorie entourant l’accord sur l’approbation du fonds de relance de l’UE, mais cela n’explique pas la chute du dollar par rapport aux autres devises, y compris celles des marchés émergents. Nous maintenons l’opinion selon laquelle les préoccupations concernant la gouvernance et la capacité du gouvernement aux États-Unis, mises en évidence par la faible réaction à la pandémie de COVID, sont au moins en partie à blâmer. Quoi qu’il en soit, l’euro a atteint son plus haut niveau par rapport au dollar depuis septembre 2018. Au moment où nous écrivons ces lignes, l’euro est en train de se redresser brusquement à l’ouverture de la séance en Asie, tôt ce matin.

EUR

Comme au Royaume-Uni, les indices PMI de l’activité des entreprises ont fait exploser les attentes, grâce à un rebondissement beaucoup plus fort que prévu dans le secteur des services. L’optimisme qui en a résulté, ajouté à l’euphorie suscitée par l’approbation du plan de relance économique de l’UE, marquent un changement fondamental dans l’approche de l’UE face à cette crise par rapport à la précédente. Les marchés ont approuvé ces deux évolutions, ce qui a permis à l’euro de se renforcer par rapport à toutes les grandes monnaies non européennes dans le monde entier. Les chiffres du PIB pour le deuxième trimestre de cette semaine devraient afficher une contraction brutale à deux chiffres par rapport au trimestre précédent. Étant donné le rythme effréné du récent rallye de l’euro et le positionnement de plus en plus long des investisseurs spéculatifs sur la monnaie commune, ces chiffres pourraient servir de prétexte à des prises de bénéfices et à une pause dans l’ascension de l’euro.

GBP

En dépit de bonnes nouvelles économiques, l’absence de signes de progrès dans les négociations de Brexit avec l’UE a empêché la livre de suivre l’euro dans son importante ascension bien qu’elle ait réussi à réaliser des gains importants par rapport au dollar américain. Cette semaine, le calendrier britannique pour les données macroéconomiques semble assez mince, contrairement à ceux de l’autre côté de la Manche ou de l’Atlantique. Par conséquent, nous nous attendons à ce que la livre sterling suive largement l’évolution de l’euro par rapport au dollar américain.

USD

Comme les chiffres COVID des États-Unis continuent de diverger fortement de ceux de l’Europe, le dollar américain en souffre. Le problème à court terme est la probabilité que l’économie de la zone euro rebondisse plus rapidement. Dès lors, la perception des consommateurs et des entreprises que la pandémie est sous contrôle est essentielle, et la zone euro semble avoir l’avantage jusqu’à présent. À plus long terme, l’évolution de la perception de la qualité des institutions et de la capacité de l’État américain pourrait affaiblir le rôle du dollar en tant que monnaie de réserve. 62 % des réserves mondiales sont détenues en dollars, alors que 20 % seulement le sont en euros, toute convergence des chiffres donnerait un vent contraire constant contre le billet vert. À court terme, le dollar a chuté très rapidement et les spéculateurs sont maintenant nettement à court de la monnaie, nous ne serions pas surpris de voir un rebond à court terme.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le marché des devises ou savoir comment vous couvrir contre le risque de change ?

N’hésitez pas à contacter nos experts.

PARTAGER