La chute des taux US fait cesser le mouvement haussier sur le dollar

  • Retour à la page d'accueil du Blog
  • Actualités
    Actualités|Analyse du marché des devises
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international|Innovation
    Analyse du marché des devises
    Analyse du marché des devises|Commerce international
  • Latest

7 October 2019

Written by
Enrique Díaz-Álvarez

Chief Risk Officer at Ebury. Committed to mitigating FX risk through tailored strategies, detailed market insight, and FXFC forecasting for Bloomberg.

Des données peu encourageantes sur la confiance économique aux Etats-Unis ont impacté les prévisions sur la politique monétaire de la FED, entraînant une chute de 15 points de bases des taux US sur la semaine.

E
n conséquence, le mouvement haussier du dollar a cessé et l’euro a pu bénéficier d’une modeste relance vers les 1,10. Tandis que le rapport sur l’emploi aux Etats-Unis a reçu un accueil mitigé, la baisse des taux s’est révélée positive pour le marché des devises émergentes et plus particulièrement les devises d’amérique latine.

La différence entre les données de sentiment économique et les données chiffrées, particulièrement dans l’emploi et la consommation, devient un thème majeur des marchés financiers. Les dernières données de sentiment ISM ont été décevantes. Les publications de cette semaine sur la production industrielle allemande et les chiffres américains sur le 2ème trimestre prennent une grande importance. L’inflation américaine et les minutes de la BCE jeudi dynamisent la semaine avec également de potentielles nouvelles concernant le Brexit à quelques jours de la date théorique de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

EUR

Cette semaine sera assez calme dans la zone euro. Mis à part les données manufacturières allemandes, nous serons attentifs jeudi à la publication du compte rendu de la BCE pour les réunions de septembre. Le niveau de consensus sur les politiques d’assouplissement, ainsi que les commentaires sur l’apparent ralentissement économique seront très importants.
Les données PMIs de la semaine dernière sur la zone euro ont été une nouvelle fois décevantes avec l’indice composite chutant à 50.1 en septembre. Les données allemandes ont été particulièrement mauvaises, laissant présager une potentielle récession chez le leader européen.

GBP

Des données PMIs assez catastrophiques dans les secteurs de la construction et des services au Royaume-Uni confirment la baisse de la confiance des entreprises même s’il est difficile de distinguer l’impact du Brexit et la conséquence d’un sentiment économique mondial pessimiste.
Tandis que la pression s’accroît sur la banque d’Angleterre en faveur d’une baisse des taux, la livre sera avant tout impactée cette semaine par l’évolution des négociations sur le Brexit. Nous conservons notre sentiment qu’un report du Brexit est à envisager ainsi que de nouvelles élections en novembre. Un gain de court-terme sur la livre nous paraît donc tout à fait possible.

USD

L’écart grandissant entre les données de sentiment économique et les données objectives est désormais très présent aux Etats-Unis. Les sondages ISM de l’activité commerciale en septembre ont été assez maussades avec notamment l’emploi dans le tertiaire en berne. Cependant, le rapport sur la masse salariale américaine montre que de nouveaux emplois continuent d’être créés, poussant le chômage encore plus bas bien que ceci n’entraîne pas une hausse des salaires.
Cette semaine, les minutes de la FED ce mercredi ainsi que les données sur l’inflation mardi seront très importantes.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le marché des devises ou savoir comment vous couvrir contre le risque de change ?

N’hésitez pas à contacter nos experts.

PARTAGER