Les devises mondiales au ralenti pendant Thanksgiving

  • Retour à la page d'accueil du Blog
  • Actualités
    Actualités|Analyse du marché des devises
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international|Innovation
    Analyse du marché des devises
    Analyse du marché des devises|Commerce international
  • Latest

25 November 2019

Written by
Enrique Díaz-Álvarez

Chief Risk Officer at Ebury. Committed to mitigating FX risk through tailored strategies, detailed market insight, and FXFC forecasting for Bloomberg.

Les devises du G10 sont restées dans des fourchettes inhabituellement serrées la semaine dernière.

T
outes ont terminé à moins de 0,5% ou moins de leur point de départ. Il n’y a eu aucune nouvelle significative du côté des tensions commerciales Chine Etat-Unis, du Brexit ou de la politique des grandes banques centrales, ce qui explique le calme du marché. Nous avons été quelque peu surpris par la résistance relative de l’euro face à des PMI décevants.

Les devises des marchés émergents ont été plus actives, notamment celles d’Amérique latine, qui ont connu une semaine difficile, entraînées par la baisse du peso chilien en raison de l’incertitude politique qui persiste.

Nous devrions assister à une autre semaine tranquille sur les marchés alors que les Etats-Unis attendent leurs vacances de Thanksgiving dans la seconde moitié de la semaine. Au Royaume-Uni, les conservateurs en tête des sondages devraient être un bon présage pour aider la livre sterling à performer. Un communiqué de la BCE mercredi pourrait renforcer la volatilité de la monnaie unique. Les chiffres importants sur l’inflation dans la zone euro seront publiés vendredi, mais la semaine de Thanksgiving ne favorise généralement pas les mouvements importants de marché.

EUR

L’euro n’a pas vraiment bougé sauf en fin de semaine, lorsque les PMI décevants de l’activité économique ont mis un terme au calme de la monnaie unique. Le discours de Lagarde appelant à une politique budgétaire a prit un caractère encore plus urgent avec des signes d’une réaccélération de la croissance en zone euro qui ne se matérialisent pas. L’événement clé de cette semaine sera la publication des chiffres de l’inflation vendredi. L’écart des prévisions des économistes est exceptionnellement large, mais il semble probable que l’inflation de base augmentera pour le troisième mois consécutif, ce qui pourrait soutenir quelque peu l’euro sur des marchés ralentis par Thanksgiving.

GBP

Le débat des dirigeants au Royaume-Uni n’a pas fait bouger les lignes, ce qui est une excellente nouvelle pour les conservateurs compte tenu de leur avance dans les sondages. Toutefois, les PMI très faibles, correspondent à une économie en contraction mais aussi au niveau le plus bas enregistré depuis le référendum sur le Brexit. Après la forte hausse de la livre sterling au cours des dernières semaines, son positionnement est devenu tendu et les faibles PMI ont servi de prétexte pour faire baisser la livre sterling modestement. En l’absence de nouvelles importantes sur le plan macroéconomique cette semaine, la livre sterling sera principalement dirigée par les élections. Nous ferons attention à tout signe montrant que l’avance des conservateurs commencerait à s’éroder dans le dernier tronçon de la campagne, comme ce fut le cas en 2017, bien qu’aucune indication dans ce sens ne soit apparue à ce jour.

USD

Les données économiques aux États-Unis la semaine dernière ont été principalement à la hausse, bien qu’il s’agisse de publications de second niveau. Le dollar a fait de la résistance pour ne pas perdre trop de terrain face aux autres devises du G10, mais a au contraire progressé tout au long de la semaine contre les devises des marchés émergents, ces dernières ayant été durement touchées par les incertitudes commerciales. Les nouvelles seront très limitées en cette semaine de vacances, bien que nous ne puissions pas exclure des gros titres le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine qui bouleverse le marché.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le marché des devises ou savoir comment vous couvrir contre le risque de change ?

N’hésitez pas à contacter nos experts.

PARTAGER