Le dollar chute en raison du manque d’avancés de l’accord commercial Chine-Etats-Unis

  • Retour à la page d'accueil du Blog
  • Actualités
    Actualités|Analyse du marché des devises
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international|Innovation
    Analyse du marché des devises
    Analyse du marché des devises|Commerce international
  • Latest

18 November 2019

Written by
Enrique Díaz-Álvarez

Chief Risk Officer at Ebury. Committed to mitigating FX risk through tailored strategies, detailed market insight, and FXFC forecasting for Bloomberg.

L’événement majeur dans les monnaies du G10 était le recul du dollar américain en raison d’une non-entente sur certains éléments concernant la guerre commerciale et des nouvelles économiques légèrement meilleures de la zone euro.

L
a Banque Centrale de Nouvelle-Zélande n’a pas suivis les attentes du marché concernant une baisse des taux d’intérêt, la politique monétaire restant inchangée. La monnaie la moins performante du G10 a été le dollar australien. Les monnaies exotiques ont généralement baissé, la chute du peso chilien s’expliquant par des préoccupations politiques.

Cette semaine, l’attention devrait se porter à nouveau sur les données macroéconomiques. Les indices PMI de l’activité économique dans la zone euro publiés vendredi sont des indications majeures. On peut également s’attendre à une certaine volatilité après la publication du procès-verbal de la dernière réunion de la Réserve fédérale mercredi et de son équivalent la Banque Centrale Européenne jeudi.

EUR

L’Allemagne a évité de justesse la récession, ce qui a aidé la croissance de la zone euro à surpasser les attentes et a eu un effet coup de fouet pour l’euro et les monnaies européennes en général. Les données sur la production industrielle et la main-d’œuvre ont également été meilleures que prévu. L’économie de la zone euro semble prête à contourner la récession et à renouer avec la croissance. Les données du PMI publiées vendredi sont encore plus critiques que d’habitude, nous nous attendons à ce qu’elles marquent une nouvelle amélioration et une stimulation supplémentaire à court terme sans attendre la BCE. La monnaie commune devrait en bénéficier.

GBP

Une série de publications macroéconomiques sur l’inflation, la croissance et le marché du travail sont arrivées à un niveau égal ou légèrement inférieur aux attentes. Toutefois, la livre sterling a été stimulée par l’avantage des conservateurs dans les derniers sondages, ce résultat est dû à la décision du parti Brexit de se retirer de certaines élections pour éviter de scinder le vote de droite. Pour l’instant, le scénario le plus probable est une victoire claire de Johnson. Les conditions concernant le Brexit ne diffèrent pas beaucoup du dernier accord de retrait qui a été proposé.

USD

Contrairement à la zone euro, les nouvelles économiques des États-Unis ont été plus faibles que prévu.
Les résultats nous amène à nous inquiéter d’un ralentissement de la croissance. Les données publiées cette semaine seront reléguées au second plan en attendant le compte-rendu de la dernière réunion du FOMC pour confirmer les décisions de la FED.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le marché des devises ou savoir comment vous couvrir contre le risque de change ?

N’hésitez pas à contacter nos experts.

PARTAGER