L’annonce d’un vaccin fait trembler les valeurs réfuges

( Leestijd: 5 min. )

  • Retour à la page d'accueil du Blog
  • Actualités
    Actualités|Analyse du marché des devises
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international|Innovation
    Analyse du marché des devises
    Analyse du marché des devises|Commerce international
  • Latest

16 November 2020

Written by
Enrique Diaz-Alvarez

Chief Risk Officer

Alors que les élections américaines et la victoire de Biden sont passées au second plan, la grande nouvelle de la semaine dernière a été les résultats très prometteurs d’un essai de vaccin contre la COVID-19.

L
es marchés ont réagi avec euphorie lundi. Bien qu’elles aient rendu une partie de leurs gains initiaux, les actions ont tout de même affiché un bon niveau pour la semaine. Les devises du G10 n’ont pas beaucoup bougé, à l’exception des valeurs refuges comme le yen et le franc suisse.

Le principal moteur de la semaine a été la livre turque, qui a progressé de plus de 10 % à la suite de l’annonce indiquant qu’Erdogan abandonnait ses politiques monétaires controversées et que la Turquie essaierait d’arrêter la chute de sa monnaie en utilisant une approche plus conventionnelle.

EUR

L’aggravation des nouvelles liées au COVID en provenance de la zone euro semble avoir ralenti le récent rallye de la monnaie commune, conformément à nos prévisions. Les chiffres de la production industrielle de la zone euro pour le mois de septembre ont été inférieurs aux attentes, s’ajoutant à la morosité générale. Cependant, les mauvais chiffres de la contagion de la semaine dernière en provenance des États-Unis ont quelque peu compensé cette situation et l’euro a terminé la semaine plus ou moins inchangé par rapport au dollar américain. Avec peu de données économiques clés publiées cette semaine, les discours et les communications de la BCE seront au centre de l’attention, alors que les marchés se préparent à la réunion clé de la BCE en décembre où des mesures d’assouplissement supplémentaires seront presque certainement annoncées.

GBP

Les négociations commerciales avec l’UE continuent de ne guère progresser. Toutefois, la victoire de M. Biden à l’élection présidentielle américaine signifie une Maison Blanche moins conciliante du point de vue du Royaume-Uni et pourrait pousser le gouvernement de Boris Johnson à conclure le modeste accord commercial que nous attendons. Les marchés semblent être d’accord et le Sterling en a profité depuis l’élection américaine. La réunion du Conseil de l’UE de jeudi sera une étape clé, et nous espérons donc voir les discussions progresser cette semaine.

USD

Les marchés continuent de s’accommoder à la probabilité d’une présidence de Biden combinée à un Congrès divisé pendant au moins les deux prochaines années. S’il n’est pas totalement exclu que les démocrates puissent remporter les deux élections sénatoriales en Géorgie, il est plus probable que la relance budgétaire soit limitée par un sénat contrôlé par les républicains. Nous maintenons une position baissière vis-à-vis du dollar américain à long terme, en particulier par rapport aux monnaies des pays de l’Union européenne qui ont de bons fondamentaux.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le marché des devises ou savoir comment vous couvrir contre le risque de change ?

N’hésitez pas à contacter nos experts.

PARTAGER