La livre sterling se renforce alors que les conservateurs sont en tête des sondages

  • Retour à la page d'accueil du Blog
  • Actualités
    Actualités|Analyse du marché des devises
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international
    Actualités|Analyse du marché des devises|Commerce international|Innovation
    Analyse du marché des devises
    Analyse du marché des devises|Commerce international
  • Latest

2 December 2019

Written by
Enrique Díaz-Álvarez

Chief Risk Officer at Ebury. Committed to mitigating FX risk through tailored strategies, detailed market insight, and FXFC forecasting for Bloomberg.

La semaine dernière fut mitigée pour les devises du G10. La livre sterling en sort cependant renforcée, surperformant toutes les devises majeures, le marché anticipant une victoire des conservateurs lors des élections du 12 décembre.

L
es prévisions optimistes des investisseurs ont entraîné les valeurs refuges à la baisse comme le yen. L’euro a quant-à lui était extrêmement peu volatil, les festivités de Thanksgiving aux Etats-Unis ayant sans aucun doute une responsabilité dans le manque de mouvement sur la monnaie commune.

Mention spéciale pour les devises d’Amérique latine qui ont connu une énorme baisse depuis plusieurs mois suite aux tensions politiques qui ont éclatées dans plusieurs pays de la région. La semaine dernière, le peso colombien faisait état de la plus forte baisse des devises majeures dans le monde.

Pour cette semaine, les données sur l’emploi aux Etats-Unis seront attendues ce vendredi. Les discours de la nouvelle présidente de la BCE, Christine Lagarde et de Coeure auront potentiellement un impact sur la monnaie commune, tandis que la livre sterling sera, selon toute vraisemblance, dans l’attente des résultats de l’élection du 12 décembre.

EUR

Il est surprenant de constater le manque d’intérêt des investisseurs pour les données sur l’inflation publiées la semaine dernière. Le principal indicateur, excluant les denrées alimentaires volatiles et les composants énergétiques, s’est apprécié de 0.2%. S’élevant à 1.3% cette année, l’inflation est au plus haut depuis trois ans. Cet élément sera déterminant pour les futures politiques de la BCE et celui-ci semble écarter de prochaines mesures d’assouplissement quantitatif. Notre attention se porte désormais sur les chiffres de l’emploi et de la vente de détail publiés ce jeudi, afin de confirmer la tendance positive en zone Euro ce qui pourrait apprécier la monnaie commune.

GBP

La livre sterling est désormais dépendante des résultats des prochaines élections. La probabilité d’un retour en grâce du Labor quelques jours avant les élections comme cela était arrivé en 2017 semble extrêmement peu probable. Les Tories conservent toujours une avance à deux chiffres et le marché n’estime qu’à 2% la probabilité que Jeremy Corbyn devienne premier ministre. Des données PMIs sur l’activité économique publiées mardi et mercredi pourraient cependant avoir un écho chez les investisseurs.

USD

Les données macroéconomiques de second-plan publiées la semaine dernière en plein Thanksgiving ont globalement battu les attentes, bien que cette performance ne soit pas assez exceptionnelle pour faire changer les prévisions des analystes. Cette semaine, nous serons attentifs à l’indice ISM de l’activité commerciale et dans une importance accrue, à la publication des chiffres sur l’emploi en novembre. La fin de la grêve chez General Motors a probablement entraîné une croissance des emplois créés ainsi qu’un plus grand optimisme sur les marchés financiers.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le marché des devises ou savoir comment vous couvrir contre le risque de change ?

N’hésitez pas à contacter nos experts.

PARTAGER